affaires-strategiques.info

Le programme en politique étrangère des principaux candidats à l’élection présidentielle française

2012 : année électorale

16 janvier 2012

Après une année riche en évènements imprévisibles, 2012 connaît au moins un phénomène prévisible : il s’agira d’une année ponctuée de rendez-vous électoraux. Si seule une vingtaine de pays sont concernés par cet évènement politique national, on compte parmi eux des puissances économiques, politiques et démographiques qui pèsent de manière décisive sur les équilibres mondiaux.

De manière exceptionnelle, les États-Unis, la Chine, la France et la Russie vont procéder à la désignation de leurs - nouveaux ? - dirigeants la même année. À eux seuls, ces quatre membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU génèrent 40% du PIB mondial. Près de la moitié de la population mondiale est directement concernée par ces échéances électorales. Cela signifie-t-il que ces choix purement nationaux n’auront aucun impact sur le reste de la « communauté internationale » ou sur les relations internationales ?

Bien que formé d’États-nations, notre monde globalisé est animé par une logique d’interaction et d’interdépendance qui altère la frontière entre les niveaux national et mondial. Comme l’atteste l’onde de choc provoquée par la révolution tunisienne ou la crise des subprimes aux États-Unis, certains phénomènes ignorent les frontières territoriales nationales-étatiques. Malgré leur origine « interne », ils peuvent provoquer des conséquences internationales et bénéficier d’une portée transnationale.

Dans le cas des élections nationales, cette hypothèse est concevable. Certes, les éventuels changements de leaders n’auront qu’un effet modéré : un État qui change de leader ne verra pas forcément sa politique internationale être modifiée. Toutefois, au-delà de cette dimension stratégique, l’impact peut être plus symbolique. En atteste le renforcement de l’image et du rayonnement international des États-Unis à la suite de l’élection du président Obama. Précisément, l’intensité d’un tel impact sur les relations internationales varie en fonction du pays concerné et des personnalités élues ou désignées. Si l’avènement de personnalités charismatiques comme Clinton, Obama, Lula, ou Mandela, donne plus d’écho international aux positions de leurs États, les rapports de force mondiaux ne reposent pas sur la personnalité des leaders, mais sur des données stratégiques comme le poids économique, militaire ou démographique. Certains facteurs assurent au contraire la continuité de la politique internationale des pays en dépit de l’alternance des dirigeants et des gouvernements. S’agissant des échéances de 2012, en cas d’alternance politique, la donne internationale n’en sera pas fondamentalement affectée. Les visions politiques sont basées sur une conception des intérêts stratégiques nationaux, qui précisément font plutôt l’objet de consensus nationaux.

L’année écoulée vient nous rappeler que les bouleversements ou mutations de la donne politique nationale et internationale, ne résultent pas forcément d’évènements officiels inscrits dans l’agenda politique. À l’inverse, 2012, comme année électorale, ne devrait pas bouleverser les relations internationales, même si le résultat d’une élection - démocratique ! - est par définition imprévisible…

Par Béligh Nabli, directeur de recherche à l’IRIS

 

Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami


Dans la même rubrique

 
 

archives  Le programme en politique étrangère des principaux candidats à l’élection (...)

afficher archives loupe

 
 

Qui sommes nous ?

L’IRIS - Institut de relations internationales et stratégiques, centre de recherche en relations internationales, a créé son site d’informations "affaires-strategiques.info".

Suite...


 
 
 

Brèves

Alors que l’Afrique centrale a connu de nombreux remous récemment, notamment en République centrafricaine, le GRIP publie une note d’analyse étudiant le rôle du Tchad dans la stabilisation de cette région et son possible statut de puissance régionale.

Suite...


 
 

Home page  | Contact  | Plan du site  | Mentions_legales  | Suivre la vie du site RSS 2.0
europe premarin buy cheapest levipil orlistat over the counter in canada buy azithromycin uk bactrim suspencion generic version of accutane buy vibramycin uk buy a-ret without a prescription viread india http://uic.asso.fr/diomis/spip.php?buy=628224 enalapril vasotec generic 20 mg budeprion xl wal-mart in mexico buy levitra online canada zhewitra without a prescription letrozole order snovitra in mexico more prices prilosec generic generic of norvasc buy zhewitra online diclofenac 50mg cernos depot testosterone undecanoate in mayami http://uic.asso.fr/diomis/spip.php?buy=906292 information about valif for sale premarin cheap more sustanon 250 gains a generic for lipitor http://uic.asso.fr/diomis/spip.php?buy=893226 pelosta-1 fluticasone propinate about zhewitra lowest price fluticasone nasal spray 50 testosterone undecanoate 40 mg memantine adhd information nuvigil 150 mg http://uic.asso.fr/diomis/spip.php?buy=276333 buy zenegra 100 about enalapril malleate info about buy rizact online ranitidine info about buy vidalista online buy doxycycline rasalect for sale rapamune cost http://uic.asso.fr/diomis/spip.php?buy=979488 about sulphate of quinine vasotec non perscription bimatoprost without prescriptions omeprazole online more buy piracetam locally more info floricot lowest price buy levitra online 24 hours orlistat non perscription nexium tablets in india costs for revlimid