affaires-strategiques.info

Accueil du site > Toutes les rubriques > Brèves > Les perspectives de l’économie mondiale

RSS 2.0 Suivre la vie du site


Brèves

Les perspectives de l’économie mondiale

17 janvier 2013

La Banque Mondiale a publié un rapport sur les perspectives de croissance mondiale. Selon l’institution « le pire est passé » mais les pays à hauts revenus resteront fragiles cette année. Les pays du Sud auraient, quant à eux, intérêt à développer leur marché national selon l’institution.


Les effets de la crise de 2008 ne se sont pas encore complètement estompés. Les dettes des Etats-Unis, du Japon et de plusieurs pays de la zone euro fragilisent le système mondial, génèrent de l’incertitude et de la volatilité sur les marchés financiers. La dette privée est également source d’inquiétude, en particulier celle provenant des banques européennes. La pression sur ces banques pour se désendetter s’est intensifiée avec le risque de voir le taux du crédit augmenter et l’emprunt diminuer. Suite à « l’augmentation de l’évaluation des risques de contrepartie, à la détérioration de la qualité des actifs bancaires, et aux préoccupations grandissantes sur l’adéquation de la capitalisation », les banques européennes ont commencé à réduire leurs portefeuilles de prêts. La croissance du PIB attendue est ainsi faible et devrait atteindre 1,3 pourcent en 2013, 2 pourcent en 2014 et 2,3 pourcent en 2015. Dans la zone Euro, la croissance devrait être positive en 2014 pour atteindre 0,9 pourcent et 1,4 pourcent en 2015.

Les pays en développement ont largement contribué à la croissance de ces dernières années. Les perspectives de développement pour ces pays « restent solides ». La croissance des pays du Sud devrait atteindre 5,5 pourcent en 2013, 5,7 en 2014 et 5,8 pourcent en 2015. Cependant, face aux difficultés des pays du Nord, les pays en développement auraient intérêt à développer leur marché national pour soutenir la demande globale ainsi que la productivité pour assurer une croissance potentielle forte. Le renforcement de la gouvernance et de l’investissement dans les infrastructures d’éducation et de santé sont également prioritaires. La croissance de l’Asie du Sud est prévue à 5,7 pourcent en 2013, 6,4 pourcent en 2014 et 6,7 pourcent en 2015. En Asie de l’Est, le niveau de croissance attendu serait de 7,9 pourcent en 2013, du fait notamment de la croissance chinoise (estimée à 8,4 pourcent en 2013).

La croissance en Afrique et au Moyen Orient est affectée par les troubles politiques. Sous les hypothèses d’un apaisement des tensions politiques, d’une relance du tourisme et d’une reprise de la demande mondiale, la croissance de la production devrait atteindre 3,4 pourcent en 2013 et 4,3 pourcent en 2015. En Afrique sub-saharienne, la croissance est restée robuste à 4,6 pourcent en 2012. Le prix des matières premières, l’augmentation des exportations, et la demande locale robuste ont permis à la croissance de résister. Celle-ci devrait atteindre 5 pourcent sur la période 2013-2015.

Sources : Banque Mondiale

 

Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami


Dans la même rubrique

 
 

archives  Brèves

afficher archives loupe

 
 

Qui sommes nous ?

L’IRIS - Institut de relations internationales et stratégiques, centre de recherche en relations internationales, a créé son site d’informations "affaires-strategiques.info".

Suite...


 
 
 

Brèves

Alors que l’Afrique centrale a connu de nombreux remous récemment, notamment en République centrafricaine, le GRIP publie une note d’analyse étudiant le rôle du Tchad dans la stabilisation de cette région et son possible statut de puissance régionale.

Suite...


 
 

Home page  | Contact  | Plan du site  | Mentions_legales  | Suivre la vie du site RSS 2.0